Tiffany Roubert, photographe de talent, à suivre de près

« Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années ». A seulement 26 ans, Tiffany Roubert est une photographe marseillaise trés prometteuse.  A travers son objectif, Tiffany nous en met plein la vue et nous fait voyager au fil de ses rencontres, road trip et séjours à l’étranger.  Ses clichés, lumineux, sont des instants de vie, des moments de bonheur, d’amour, qui nous procurent une sensation de sénénité, de bien-être absolu. Chez Mars-Say, nous en sommes fans, alors on a eu envie de vous faire découvrir quelques-unes de ses oeuvres, même s’il n’a pas été facile de faire une sélection, tant le talent est grand, et on a voulu en savoir plus sur son parcours, à l’occasion d’une interview. 

Tiffany Roubert Photograhe

Quel est ton parcours ?

J’ai découvert la photo quand j’ai découvert l’Australie, en 2012. J’y passais une licence en communication, mais je prenais surtout un plaisir dingue à capturer tout ce qui m’entourait. Une fois mon année obtenue je ne pouvais pas me résoudre à rentrer en France et continuer à étudier la comm… J’ai alors postulé pour un master en photojournalisme sur Londres, sans le moindre bagage photographique, mais ma détermination (ou mon accent bien frenchy?!) a du plaire, j’ai été prise et c’est là que la photo s’est imposée à moi comme mon nouveau partenaire de vie.

noir et blanc tiffany roubert

12341132_1529721080675277_605587190619851356_n

Ou peut-on se procurer tes œuvres ?

On peut trouver mes photos sur mon site: www.tiffanyroubert.com. Elles sont en vente en tirages limités, il suffit d’en choisir une et m’envoyer un petit message via mail ou via ma page Facebook pour s’accorder sur le format/support désiré et je m’occupe du reste.

photographe tiffany roubert

Que souhaites-tu exprimer à travers tes clichés ?

Je crois que je n’y pense pas trop, quand j’ai commencé en Australie j’étais surtout animée par l’envie de partager avec mes ami(e)s, ma famille, la beauté du monde dans lequel je vivais. Puis quand j’ai réalisé mon tout premier reportage (« Lez histoires d’Amour« , série de photo sur un amour entre deux filles) j’ai voulu véhiculer un message de tolérance, ouvrir un peu plus les esprits, à défaut de pouvoir mettre quelques baffes. Finalement je remarque que l’amour a toujours été au coeur de mes photos. Je crois que ce que je veux le plus montrer à travers elles c’est qu’il n’existe pas de « moments ordinaires », mais qu’il ne tient qu’à nous de rendre chaque jour un peu spécial. Ça sonne bien cliché tout ça hein?! ahahaha

photographies tiffany roubert

12049162_1505586243088761_3368416528664679453_n

Quelles sont tes sources d’inspirations?

Tu me mets un bon film qui traite de photo ou de voyage je suis la plus heureuse, rien de tel pour avoir l’esprit qui fusionne et l’envie irrépressible d’appuyer sur le déclencheur. Sinon il y a des tas d’artistes en tout genre qui m’inspirent, des magazines type Polka ou 6 mois… mais ma plus grande inspiration reste l’acte du voyage en lui même!

TIFFANY ROUBERT

Tu as beaucoup voyagé, qu’est-ce que cela t’a apporté ?

Avant je n’aurais pas pu envisager d’approcher un inconnu comme ça dans la rue, engager la conversation avec lui et le photographier. Maintenant c’est devenu une habitude voir un besoin, qui m’apporte énormément sur le plan photographique mais aussi personnel.

visages du monde

Quelle est la citation qui pourrait te caractériser?

Alfred Hitchcock disait: «La vie, ce n’est pas seulement respirer, c’est avoir le souffle coupé!» et je pense qu’il avait raison.

Crédit photos: Tiffany Roubert


Un grand merci à Tiffany d’avoir accepté de répondre à nos questions et de partager quelques-uns de ses clichés sur Mars-Say. On vous conseille de la suivre de trés près, car elle nous réserve de belles surprises à venir. . .

Mars Say

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *